Menu Contact A propos de Liban Art Presse Livre d'honneur Articles Curriculum vitae Intro A propos de J. Matar Oeuvres de J. Matar Liban Art e-mail Reproductions


Liban Art présente les oeuvres de l'artiste peintre et poète Joseph Matar

Articles

 

Instant d'évasion

De la très grande variété de ses œuvres, il vous offre … un choix.

Quatre thèmes ou plus de ses activités de peintre sont traités en cette exposition: idées, sensations, sentiments, concepts, amours, rêves qui envahissent son âme et ses univers.
Une œuvre d'art est un jeu intérieur qui prend corps sur un support, une toile; un jeu où s’activent : celui du conscient et de l’inconscient. L'œuvre que vous offre à regarder un artiste vous sollicite sur plusieurs plans : le sujet traité, la manière de le traiter, l’âme d'un créateur, la matière chromatique, la richesse de l'expression, le pouvoir de communion.

Qu’est-ce qu’un thème? Y-a-t-il un sujet pour une œuvre ?

Le vrai sujet c’est l’artiste lui-même, son souffle, son style. Parler d’écoles, de style, de ‘ismes’, c’est de la vaine consommation; parler de nouvelles technologies, moyens, nouveautés des matériaux… c’est très beau, c’est vrai en tant que phraséologie ; l’important est que ces nouveautés soient maîtrisées par le génie créateur et que tout cela soit organisé dans le rendu de l’œuvre afin que l’inspiration puisse atteindre agréablement le regard du public. Mêler l’art à la philosophie, la littérature, etc… c’est bien, mais c’est parfois ridicule.
Les arts ont des relations mutuelles qui ne sont pas toujours indispensables. En bref, l’œuvre d’art rejoint la poésie avec ou sans les muses ; ce qui compte c’est toujours l’œuvre, le comment ? la maîtrise, le savoir-faire, la connaissance, l’amour, le vouloir enfin, l’empreinte de l’âme du créateur. Mais il y a aussi le pourquoi ? Pourquoi s’activer dans tel domaine ou tel autre ? Qu'est-ce qui vous pousse à agir? Cette flamme qui brûle, ces songes de nuits, ces arbres où l’on cueille des astres, des fruits d’or, des rêves paradisiaques…
Le comment et le pourquoi sont liés à l’artiste, sa manière d’être, d’agir, de respirer, d’aimer, de vivre.

Afin que ce support, cette surface qui sous le souffle de l’artiste cesse d’être une surface anonyme mais une présence où circule la vie, la force, la poésie…

1) Ainsi, le thème de l’exode, le départ, l’exode qui n’est pas une nouveauté ; il a existé depuis la nuit des temps, l’immigration, ces mouvements de foules, de tribus, de déplacés, ce passage d’un seuil à un autre…

Cette sortie de soi, quitter, errer, s’évader vers d’autres terres promises, vers un rêve, des déserts de la vie… évoluer d’un état d’âme à un autre… Se diriger suivant la lumière de l’astre lumineux… comme les mages de l'évangile de Mathieu ch. 2 …
La stagnation, l’attente, la routine… usent la vitalité, la créativité. Il faut être en permanence à la recherche du nouveau. S’en aller ou revenir, c’est le même acte vu sous deux pôles différents, le même mouvement, la même ruée, un essaim humain qui se déplace, fuit, émigre. Exode, est le mot capable d’englober ce tout si dispersé.

2) Un second thème: Les nuits éternelles nous enveloppent, la peur, le recueillement, les mystères aussi.
On ne peut isoler les nuits des rêves, de méditations qui ont occupé presque la moitié de notre existence.
Egarés dans les labyrinthes obscurs, peuplés par d’autres créatures qui poussent à l’amour ou à l’horreur, aux rêves ou aux angoisses… aux contes, aux légendes fantastiques, aux amours divers…
Mais les profondes ténèbres battent en retrait … au loin s’annoncent toujours des tourbillons lumineux où une main divine trace des cercles de lumières guidée par une sagesse.

3) C’est de nouveau la lumière qui explose de toutes ses forces, dans toutes les directions, et qu’on ne peut retenir. C’est la joie, l’optimisme, le faste, c’est la grande fête cosmique universelle, c’est le printemps sacré, des mouvements rythmés, intimes, sensuels, transparents qui émanent du fond de l’âme tel un arc-en-ciel, une nébuleuse,… n’y-a-t-il pas d’autres horizons, formes, lumières dans d’autres galaxies ? (dans le livre un de la Genèse, dans le chapitre 38 de Job) ? Le Créateur ne réalisait-Il pas des cercles, des ovales, les formes galactiques, des nuages stellaires en expansion… Il raconte, il écrit, érige, crée des histoires, des contes dans notre Ecriture sainte… Proverbes 8/22-37 "Comment! mais vous n'avez donc pas lu?" Marc 2/25

Le Petit Prince de Saint-Exupéry n’est-il pas une histoire écrite aux enfants pour que les grands la lisent ?

Les personnages dans le Jugement dernier de Michel Ange et d’autres sont-ils composés au hasard ? ou bien selon des études de structure, de distribution, d’ordre, de plans significatifs?

Cette orbe circulaire vertigineuse, énigmatique et ce mystérieux ciel de gloire… une fin apocalyptique ? Des sorties de tunnel vers quelle liberté, délivrance, réussite, espérance, aventure, points de fuite; des orbes immenses dont s'émerveille tout astrophysicien.

L’origine de tous ces processus, un ensemble de faits qui ont participé à la création d’une œuvre dont les éléments sont en rapport direct, s’harmonisent, s’attirent ou se repoussent pour en fin de compte, se présenter en une œuvre homogène qui rappelle les premiers matins de la création ; on y voit encore l’empreinte des mains du Dieu Créateur qui l’a modelée.

Offrir un nouvel aspect du monde, un arbre, une maison, une fleur, une foule, un ensemble, une émotion, même une scène de rigolade comme en dessine Picasso, ou en dessinaient Durer ou Breughel…

4) Et il offre aussi le thème de la communion, cette participation silencieuse à un festin qui se spiritualise.
Quand il s’agit de l’aliment portant l’Esprit Solaire, participer, c’est recevoir, échanger, prendre, ou donner en toute connaissance, richesse, amour, bonheur, etc… n’est-ce pas une page choisie de la civilisation ? Ce mystère de la communion: accueillir, accepter, aimer autrui (Jn 2/1): C'étaient les noces de Cana (Jn 12/1): ou celles de la Cène (Jn 13/2), ou celles de la vie (Mathieu 22/2)

Ainsi, voici quelques aspects de son univers pictural où l’âme de l’artiste s'exprime lumineuse, sincère, véridique, accueillante, en une variété d’œuvres du quotidien, scènes de fleurs, paysages, portraits, charme des yeux, des couleurs, des maisons, des pentes verdoyantes de nos monts, présence austère ou accueillante d’un lieu de vie.

On ne saurait trop louer, féliciter, remercier M. Abdallah Dadour pour l’accueil qu’il offre aux artistes d’exposer leurs œuvres à Surface Libre. (Diversités de talents, expressions, messages, émotions, tentatives, variétés, essais etc…).

Jean De Lalande

 

Huiles | Aquarelles | Etudes | Palettes de l'artiste | Nouveautés | Grandes oeuvres | Poésie | Intro
Curriculum Vitae | Articles | Livre d'honneur | A propos de J. Matar - Presse | But | Prix | Artistes
Liens | Cartes postales | Album | A propos de LebanonArt - Presse | Reproductions | Contact
Anglais (English)